Avertir le modérateur

29/04/2008

Des blogueurs officiels...

Par Marc Vasseur et Ronald Van Assche

 

Amis dirigeants pour les prochaines échéances de notre parti, je vous fais cette proposition: pourquoi ne pas proposer à des blogueurs de suivre la prochaine convention, l’université de la Rochelle et le congrès.

Pourquoi faire? Tout simplement  pour donner l’image d’un parti ouvert, démocratique et qui n’a pas peur d’affronter le débat d'idées… en somme un parti que tout militant est en droit d’attendre au XXIème siècle.

Bon, en même temps parfois j’ai quelques inquiétudes de l’idée à sa mise en action… je me souviens, il n’y a pas si longtemps, de ce grand moment avec les blogs de la rénovation… A suivre un peu l’actualité de cette fameuse «blogosphère» mais aussi de la presse traditionnelle qui tend à reprendre toujours davantage des contenus de collègues blogueurs… on ne peut pas parler d’un franc succès de l’opération «mon blog estampillé rénovation»… et je ne parle même pas des classements, sujet à caution, où on est frappé par l’absence totale de cette blogosphère socialiste officielle dans ces derniers.

Lire la suite

28/04/2008

Actualité de Guy Mollet

Par Philippe Gailhardis

Il est temps d’aborder le sujet qui fâche le plus au PS, sujet malheureusement des plus actuels: Guy Mollet. Contrairement à une idée reçue, Guy Mollet n’est pas cet hypocrite qui aurait conquis le parti en tenant un discours de gauche pour ensuite, une fois élu, pratiquer une politique de droite. C’est plus compliqué que ça.

Guy Mollet a bel et bien mené une politique sociale généreuse et audacieuse, comme on n’en avait jamais vu depuis la Libération et comme on n’en reverrait plus avant 1981.

b356913b98b6a58d02d9044767f626cd.jpg

Là où le bât blesse, c’est en Afrique. Il n’a pas fallu longtemps aux socialistes au pouvoir (le temps d’une visite chahutée à Alger) pour passer d’une volonté décolonisatrice à la Mendès France à un soutien inconditionnel aux colons d’Algérie. Soutien qui passait par des échanges de «bons procédés» avec Israël et culmina avec la torture et l’équipée de Suez… Seule, une poignée de jeunes socialistes, qui allait fonder le PSU, sauva l’honneur.

Lire la suite

24/04/2008

Toulouse: Maastricht des socialistes?

Par Matthieu Vittu

La crise majeure que traverse la gauche dans son ensemble est à la mesure de son renoncement à préempter le champ économique. Nicolas Sarkozy a battu Ségolène Royal parce qu’il apparaissait plus apte à résoudre les problèmes économiques rencontrés par notre pays et en conséquence le plus capable d’améliorer le quotidien des Français. Il nous prouve aujourd’hui le contraire: le candidat de «la France qui souffre» de Charleville est devenu le président de la faillite de Gandrange. La candidate socialiste tentait de le surclasser sur les questions sociétales: souvenons nous simplement de ses coups d’éclat sur l’encadrement militaire des jeunes délinquants, la suppression de la carte scolaire, son repositionnement sur la question du mariage homosexuel, le droit de vote des étrangers, sur la France multicolore qu’elle appelait de ses vœux.

beb06671b4863527dcdc2e507695f5ee.jpg

Ces problématiques sont importantes et méritent des réponses claires, cela ne fait aucun doute. Mais en s’accaparant le champ sociétal, la représentante de la Gauche a négligé la bataille économique, pourtant essentielle.

Lire la suite

23/04/2008

Le PS a trouvé sa boussole

Par Philippe Gailhardis

Moins palpitant que les amours de notre président, l’aggiornamento du parti socialiste n’aura guère retenu l’attention des médias, spécialement de ces médias de droite qui reprochaient depuis si longtemps au PS son archaïsme supposé et ne se lassaient pas de lui citer en exemple le SPD allemand et son fameux congrès de Bad Godesberg!

c2dc36a71181a0d016d08ce2934d169c.jpg

 

Pourtant, tout est là: le réformisme (à la trappe «révolution» et «lutte des classes»), l’économie sociale de marché chère à nos amis d’Outre-Rhin depuis Bismarck, et même la défense d’un «secteur privé dynamique», le tout saupoudré d’une bonne dose de préoccupation environnementale. Qu’on n’aille plus, après cela, nous confondre avec des marxistes!

Hormis le très prévisible Mélenchon, qui a saisi le prétexte de l’Europe pour se distinguer une fois de plus (mais se récrierait si on osait le qualifier de souverainiste), tout ce que le PS compte de caciques, de courants et de baronnies a approuvé le texte qui va être soumis à débat dans les sections.

Lire la suite

21/04/2008

Ma réaction à la déclaration de principes

Par Marc Vasseur 

Avant de plonger dans la machinerie interne des statuts et la mécanique quantique du congrès, le PS a voulu se doter d’une nouvelle déclaration de Principes. L’exercice n’est pas anodin car il permet de poser à plat ce que je considère comme des évidences et d’imposer certaines réalités avant ces deux échéances majeures de juin et novembre. Cette déclaration compte 21 articles aussi je vous en propose ma lecture car après tout je suis chez moi.

Autant le dire et fort heureusement, je me retrouve dans ce texte qui affirme un principe de base nous sommes un parti social démocrate ! Et j’apprécie particulièrement la fin du préambule où il est dit: «Le socialisme démocratique veut être une explication du monde, une pédagogie de l'action, un avenir pour l'humanité. Sa nature est "d'aller à l'idéal et de comprendre le réel", d'inventer le futur et de travailler dans le présent, d'assumer les tensions et les contradictions qui en résultent et font la vie humaine».

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu