Les militants PS comme moi s'attendaient à trouver dans leur boite aux lettres dans l'hebdo du PS n°493 des détails sur cette manifestation : point de Rdv ou d'indications pratiques. Rien, par contre on nous parle du Québec ou de nous envoyer en l'air à Dieppe. Comme le PS dispose de mon adresse mail laissée sur le portail du PS, j'ai donc reçu ... la newsletter du PS le 16 juin à 22h30.

point_presse_PS_greve.png

Celle ci, comme vous le voyez propose de voir une vidéo du point presse du PS. Ca parle du "soutien au mouvement social du 17 juin". On peut consulter le compte-rendu du point presse du 16 juin en ligne. Et la vidéo officielle en ligne sur Dailymotion. Bruno le Roux est questionné: "est ce que le PS va être présent ?" Sa réponse est sur le soutien, il ne ne parle pas de la présence du PS dans cette manifestation. Ca commence mal!

A noter que cette vidéo n'est pas une vidéo du point presse en elle même, mais un commentaire vidéo sur le point presse. Ce n'est pas la même chose. Il est dommage qu'on ne dispose pas du matériau brut avec les questions des journalistes et les réponses de la presse. Un jour il faudra que les blogeurs de gauche s'invitent à ce point presse.... en effet Libération était au point de RDV, ça lui a permis de faire un article sur l'absence de poids lourds du PS. Et cela concerne tout le monde, en effet nous aussi, nous aurions aimé voir "un parterre socialiste au premier ou au septième rang. En jupes et en pantalons». En tout cas ce point de rendez-vous n'a été communiqué qu'a quelques happy-few du gotta socialiste et de la presse "amie". Moi en tout cas, simple militant je ne l'ai pas reçu cette information. Jon qui est lui aussi militant PS dans le 91 n'avait rien reçu. Et en plus , les socialistes on les attend dans le cortège et pas uniquement au début pour les photos.

Nous sommes rassurés cependant , J-C Cambadelis député de Paris s'est rendu à cette manifestation. Il le dit sur son blog,mais hélas il a oublié son appareil photo numérique pour avoir de belles photos, c'est dommage. Ce n'est pas grave. On n'en trouve pas non plus sur le blog de Benoit Hamon qui d'après ce que j'en sais, avait donné RDV à ses amis vers le métro filles du calvaire. Là aussi pas de belle photo. C'est dommage le temps était superbe. Il twitte, et a oublié de signaler tout ça aux blogeurs politiques qui le suivent.

Arrivés sur place à Bastille avec Jon et Voglesong, nous voyons subitement un drapeau avec le poing et la rose. Miracle, serait-ce là un point melenchon_angry_manif.png de ralliement des sociaux-traîtres ?Hélas non, ce sont des courageux militants du PSE. Ils nous donneront des autocollants avec le logo du PS pour nous marquer. Ce détail sera utile pour la suite. Nous rencontrerons des jeunes du MJS statiques, déjà immobiles sans doute victimes d'un problème de paralysie des membres inférieurs. Affligeant non ?Un peu plus loin ce sera Melenchon qui avec 4 des ses amis de PRS avait pris possession d'un abribus pour le transformer en stand. Il faisait la tête, c'est dommage. On l'aime bien mélenchon, mais pas tout le temps. Parfois l'envie de lui botter le cul peut nous titiller. Mais le PS devrait l'utiliser là où il est très bon, sur la laïcité par exemple où son discours est exemplaire. Sur le trottoir on essayera de nous transformer en bolcheviks ou même de nous enfumer pendant que certains nous proposaient de s'envoyer en l'air. Jon a retrouvé des congénères de son département.

Un peu plus loin, nous trouverons des socialistes révolutionnaires. D'après les déclarations de leur jeune porte-parole, ils sont entre 20 et 40, ça dépend du moment. Ils ne sont pas en colère, et ne veulent pas nous égorger alors que nous sommes des sociaux-traitres bourgeois. Leur logo est étrange, Vogelsong leur fait remarquer qu'il a quelques ressemblance avec des trucs fascistes. On nous rétorque que c'est un 4 , par ce qu'ils sont dans la 4e internationale. Certes mais pourquoi le mettre de travers? C'est assez étonnant. Ils ont tous moins de 25 ans, et ont plutôt des looks de jeunes enfants de bonne famille. Ca nous rappelle certains blogeurs blonds....

Au detour d'un virage, c'est le cirque d'Hiver en plein été : Arlette Laguiller était là avec quelques membres de sa secte. Des jeunes , des vieux Souriants, chantant et regardant passer le cortège. Les plus jeunes vigoureux et charmants distribuaient des auto-collants avec des slogans simples. Ils réclament des sous. C'est simple et efficace comme message. D'autres réclament l'interdiction des licenciements, ça se voit qu'ils n'ont jamais travaillé avec des nuisibles ruinant la santé d'une équipe. Ce type de slogan est débile et réduit le débat. Mais c'est vendeur semble-t-il. En tout cas, ces militants là sont équipés, disposent de ballons, de drapeaux , de matériel à distribuer. Certains auto-collants finiront sur un 4x4 sur le chemin du retour.

En tout cas, LO distribue du matériel de propagande à ses militants. Et puis pour que les militants retrouvent le chemin de la secte, ils mettent un gros ballon rouge avec son nom dessus. Ca peut etre complémentaire à google Maps, disons le franchement. Appelons ça de la communication politique pour faire moderne, mais ce n'est pas le cas du PS. Et c'est bien ça le problème il serait peut être temps que nos cadres du PS se rendent compte d'une chose : il faut aller visiter les salariés qui triment, comme Ségolène Royal à Gandrange. Mais aussi participer aux cortèges et aller dedans, ce qu'elle ne fait pas. Et ceux qui participent aux cortèges comme Benoit Hamon doivent aller visiter les usines et là où la précarité se manifeste. Quand aux autres, ils pourraient faire les deux efforts, vous ne trouvez pas ? Et en même temps inviter les militants à participer, distribuer du matériel , des drapeaux PS. Et visiter, ça veut dire discuter, échanger, tisser des liens avec les syndicats...

Il y a un problème politique...

Mais il y a pire encore, hier soir se tenait un bureau national du PS. Un "BN" en langage PS. Ce BN devait discourir sur le mouvement social en le_BN-a_moteur.png cours. D'après Libération, c'est un autre drame social qui a été l'objet de toute la considérations de notre direction du PS: Le maire de Paris, Betrand Delanoe s'est en effet étonné de voir 1700 adhérents parisiens rayés des listes pour cause de non paiement de cotisation à temps: « Tu es premier secrétaire, on te pose une question. Il y a un problème politique.» (...) «Il faut les mêmes règles pour tout le monde, à Paris comme en Corrèze ». Ce problème devait donc être bien plus important que les attaques contre les 35 heures, les retraites et autres problèmes du moment.
Franchement, là j'ai du mal à trouver les bons mots pour qualifier un tel décalage: connerie me semble le plus léger.On voit donc que la vision du monde par nos hiérarques socialistes est un peu déformée. On parle petite cuisine socialiste entre copains, pendant que d'autres donnent des rendez vous pour des happy-few. Décidément on marche sur la tête.

D'après certains François Hollande aurait réellement participé au cortège et incognito. Le voici après la manifestation avec son nouveau moyen de transport lui permettant de rentrer discrètement à Solférino. Et contrairement à ce que laisse sous-entendre une hallucination collective, ce n'était pas lui qui est passé hier soir à la Télé qu'il ne fallait pas tout baser sur la défense et qu’il faut aussi être dans l’offensive et qu’un renouvellement générationnel est nécessaire. Tout cela ce n'était que sur 100% foot.