Avertir le modérateur

« Le clip de «Je rénove» | Page d'accueil | Vive le socialisme 3G! »

03/10/2008

Prendre de l'avance.

Par Valerio Motta

Hier soir, j'ai été écouter ce qui se disait en réunion de section dans un débat de présentation des motions. J'ai eu parfois l'impression de voir des camarades faire les débats des congrès d'hier ou qu'ils se battaient pour préparer avant-hier.

Les questions qui nous sont posées par l'avenir ne sont pas celles du réformisme ou pas. C'est un débat d'avant-hier, déjà réglé par l'histoire. Les postures anti-libérales adoptées par les trois motions issues de la directions sortantes pourraient être réjouissantes. Elles ne le sont pas, et ils serait presque vain de rentrer dans une argumentation sur le thème "on l'avait dit que ça allait arriver".

Pourquoi ? Parce que si les trois motions issues de la direction sortante dénoncent le libéralisme et réclament de la régulation, elles s'arrêtent au milieu du gué. Dénonciation, mais pas de solution. Diagnostic sans traitement. Autant entamer une danse des mots devant le Veau d'Or. Sans tarif extérieur commun, sans reprise en main du politique sur la Banque Centrale européenne, rien ne pourra freiner les crises à venir et construire une mondialisation plus respectueuse des hommes, des femmes et de notre planète.

En 2012 nous ne devrons pas répondre qu'aux crises d'aujourd'hui, mais aux prochaines qui se poseront. En 2012 il ne s'agira pas de savoir qui avait raison ou tort à Dijon ou au Mans mais à préparer la France des années 2020. Et les outils traditionnels de la social démocratie, nos marges de manoeuvre auront été largement rabotées ou mises en pièces par 17 années sous des présidences de droite. Etat providence affaibli, situation budgétaire catastrophique, services publics éventrés. Voilà pourquoi la question des outils que nous voulons mettre au service de nos dénonciations est si importante. Voilà pourquoi j'ai signé la motion qui propose de se projeter vers l'avenir, de construire un rapport décomplexé à nos outils et à notre politique face à une droite qui perd la tête et qui en vient à nationaliser.

Pour moi, ce sera un monde d'avance, avec Benoît Hamon.


Partager cet article avec:

Partager cet article sur Facebook  Ajouter dans Technorati  Ajouter dans Delicious  Partagez sur MySpace  Voter pour cet article dans Wikio  Partager avec Digg  Partager sur Fuzz   partager sur Diigo 

Commentaires

Tu as entiérement raison !

un camarade cinéphile a fait une excellente analyse:

"dans la série Star Trek: on change réguliérement l'équipage tout en gardant le vaisseau, au PS : onfait l'inverse on garde l'équipage de dinosaures et on bricole un nouveau vaisseau en papier mâché !"

Écrit par : Frédéric | 03/10/2008

Chacun son joker. Pour ma part, j'estime le débat sur les motions totalement artificiel compte tenu de la situation de crise et de chômage que nous vivons. Par ailleurs, le débat sur l'élection du 1er secrétaire occulte totalement le bilan sur les régions, or prochainement les échéances électorales (Prud'hommes, Européennes, Régionales) vont faire apparaître tous ces jeux d'appareil internes au PS complètement dérisoires. C'est pourquoi d'une certaine façon, les postures pro ou anti exhibées pendant les réunions de section ou de motions me paraissent en quelque sorte ... indécentes.

Écrit par : corylus | 03/10/2008

Catégorie : message

Billet du jour :

Chères et chers camarades,


les pressions indirectes et les avalanches de SMS des « Paris Hilton »du PS n’auront aucune influence.
A chaque réunion de section, à chaque débat public, je le répéterai :
« le mot SMIC n’est pas un gros mot ; il n’est pas interdit de l’utiliser. Des vrais gens travaillent vraiment à temps complet pour à la fin du mois toucher un salaire appelé SMIC.
Faites un sondage , et vous constaterez que les Smicards sont à l’unanimité favorable à l’augmentation du SMIC et par ricochet de l’ensemble des salaires.

Alors pourquoi avoir supprimé toutes références au SMIC dans vos contributions.
Rien chez Royal , mais bon, depuis la présidentielle tout le monde sait qu’elle ne croit pas au SMIC à 1500 euros.
Rien chez Aubry-Fabius, aux oubliettes de l’histoire !
Rien chez Delanoë , si ce n’est une vague référence à un salaire minimal européen.

Monsieur Guenot, le porte stylo officiel de Sarkozy a déclaré : « je serai de gauche si la Gauche parlait encore au peuple ».
Mauvaise nouvelle pour lui, je viens de lui envoyer le texte de notre motion « un monde d’Avance »

Amitiés socialistes ,

Écrit par : Stéphane | 03/10/2008

Un monde d'Avance ?... ô_0


Pour revenir au SMIC il faut être lucide, on ne pourra pas l'augmenter. Par contre on peut faire baisser pas mal de choses, notamment en s'attaquant aux politiques de prix des grandes surfaces...A quoi bon un smic à 1500 € si à côté on laisse flamber les prix ? Moi je dis ça, je dis rien hein...

Écrit par : Fran | 03/10/2008

Je trouve que les quelques idées interessantes ("rescapées" serait le meilleur terme) du PS (eh oui, je considère le PS comme un tout, vu que c'est un parti politique, même si les motions prennent des directions parfois radicalement différentes) sont masquées derrière LA guerre interne: qui a signé telle motion? et celle-là? A, il doit être promis à un bon poste au parti si X ou Y gagne...
Certes, c'est la même chose à droite, mais sérieusement, comment s'en distinguer si le principe est de faire la même chose? Je reconnais tout de même à la droite de serrer les rangs avant les élections et de se bastonner après, alors que le PS??
J'ai vaguement l'impression que les dirigeants du PS mettent tant d'énergie dans le congrès de Novembre, que le gagner en devient presque plus important que les futures élections...
Je suis d'accord avec le diagnostic de M. Motta, je trouve effectivement que critiquer c'est bien, mais uniquement quand on n'est réellement pas d'accord (cf réforme parlementaire sur lequel le PS est d'accord, mais vote non) et si on a une alternative à proposer (on supprime le monde financier, mais on met quoi à la place?). Par contre, B. Hamont ne me semble pas apporter bien plus de réponses que les autres, mais cela n'engage que moi.
Cordialement,

Écrit par : Liam | 03/10/2008

@ Stephane : il n'y a pas que le SMIC qui a disparu des motions, la réforme des institutions "mènera" vers la VIè république, où sont passés l'engagement, la volonté de faire bouger le brontosaure ? en fait c'est simple à comprendre, Sarkozy a pompé pas mal de trucs au programme de la gauche, et Royal en avait fait autant chez Bayrou et Sarkozy d'ailleurs s'il reste des gens pour se rappeler de la campagne ..., donc maintenant la gauche se méfie de proposer trop vite et trop fort car lorsque Sarkozy s'empare de ses idées, elles résonnent d'un autre sens dans sa bouche, d'où sans doute des motions très plates et consensuelles. n'oublions pas que le but c'est de parvenir à une synthèse qui ne soit pas molle cette fois

Écrit par : corylus | 03/10/2008

@ Corylus: si elle a peur de se les faire piquer, la gauche devrait plutôt faire breveter ses idées!!!:):):):)

Écrit par : Liam | 03/10/2008

@ Liam : c'est pour ça que je mets copyright sur toutes mes idées de gauche ;))

en tout cas moi je ne voterai pas la motion de Hamon parce que je pense que les citoyens européens doivent voter pour leurs représentants au suffrage direct et non pas sur des listes, or Hamon s'est défilé parce qu'il est député européen et je crois qu'on aurait été vraiment progressiste si on avait mis ça dans un programme de gauche

Écrit par : corylus | 03/10/2008

Je suis frappé par le succès de votre blog! Courage camarades! Avec Ségolène, vous verrez le soleil enfin entrer dans le parti.

Écrit par : Punisher | 03/10/2008

décidément les pros ceci et les pros cela commence a me taper sur le systeme!
décidément 2012 est il absolument la date fatidique? surment pas!
la date fatidique est l éléction du président du P S point !
vous mettez la charue avant les boeufs
Ségo a tord de vouloir absolument parler d elle alors qu elle fait parti d une
section du P S elle a oublier que c est a la majorité que lon se présente !
meme si elle se met elle meme en scene ! ( cela ne vous rappel pas quelqu un ! )
non décidément les éléphants et les éléphantes me tape sur le systeme socaliste !
il faut un bon président du P s! A gauche §! et surtout pâs un qui pense a l élection quand il se rase! Non a un présidentiable oui a un VRAI MILITANT !

Écrit par : le mr | 05/10/2008

Synthèse de la presse :


Motion :Aubry

Pour ce qui est de Martine Aubry :les interviews tournent sur le pourquoi de son alliance municipale avec le Modem, surtout qu’elle était en position de large victoire sans celle ci.
La presse met également en avance son refus de débattre directement avec Delanoë.
Les questions de fonds sur la crise économique sont abordées par les interviews de Laurent Fabius.

Motion Delanoë :

La presse a mis en avant son accord pour mettre en place le service minimum à l’école , les jours de gréve.
(ex :titre des échos : Bertrand Delanoë a cédé)

Motion Hamon :
Les interviews tournent autour de sa présentation , du fait que sa motion tournera autour de 25% ce qui en fera le faiseur de roi du congrès.

Motion Royal :
La presse revient sur son meeting du Zénith ; la presse aime ou n’aime pas mais c’est de la politique autrement

Écrit par : oceane | 06/10/2008

@ oceane

tout ça est normal, tout le monde oublie trop vite qu'il y a un autre congrès avant 2012 donc ça ne sert à rien de s'exciter sur celui de 2008 comme si c'était le dernier avant la fin du monde

Aubry a bien fait de faire alliance chez elle ainsi elle n'exclut personne de bonne volonté, Delanoë a éjecté le Modem à Paris car de Sarnez était dans une autre logique et il a bien fait aussi, l'un et l'autre seront jugés sur d'autres thèmes que l'alliance au Modem les militants ont d'autres chats à fouetter que Bayrou

Écrit par : corylus | 06/10/2008

le smic est un objet des années 36 et les congés payés
il en faut pourtant un ! devant nos patrons qui si on les écoutent sont a la rue
avec la bourse! pourtant chers camarades, le smic et oui tire les travailleurs vers le bas !
faut il payer comme il se doit et grassement le produit du travail je pense que oui !
mais la valeur du travail rendu est actuellement supérieur au smic ! alors !
cruel dilem !

Écrit par : le mr | 07/10/2008

compte rendu des débats des motions, à paris, le mardi 7 octobre

bonjour,

j’ai envie de parodier le titre du livre: les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus.

pour ma part aprés avoir lu les articles de presse, avoir écouté les interventions de la mutualite, j’ai envie d’écrire:
“Hamon a les pieds sur terre, les autres motions ont la tête dans la lune.”

Hamon a été le seul a parler de la crise économique , a proposé des solutions.

la presse ne s’y trompe pas en mettant Benoit en avant, les aplaudissements nourris sont le révélateur de ce que souhaitent les militants: une gauche en action, une gauche volontariste.

les militants me le disent à chaque animation de débat:
“bien sur vous demandez beaucoup, bien sur vous n’obtiendrez pas du tout, mais en fixant des objectifs élevés , vous nous reconnaissez , vous nous défendez”.

Écrit par : Frédéric | 08/10/2008

J'éoute pas les bonnes radios, je lis pas les bons journaux ? Où est le PS ? A part Hollande, qui s'exprime, qui propose, qui nous parle de la crise actuelle ?

Écrit par : Fran | 09/10/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu