Avertir le modérateur

« Secte, Vacuité et Postures | Page d'accueil | Le PS d'en bas »

15/10/2008

Le PS en lévitation

Une fois encore, le PS a réussi le tour de force de prendre une position illisible pour le commun des mortels sur le plan proposé par Sarkozy.

Il s’est abstenu, bon cela aurait pu être pire, avec un NPPV (ne participe pas au vote) et une fois n’est pas coutume je ne suis pas loin de penser comme Jean-François Copé qui a déclaré  que "L'abstention, c'est pour moi la négation de l'engagement politique".

image001[55].jpgDans le même temps, ce non-vote n’est pas une surprise en soi, il ne fait que mettre en exergue l’état de délabrement politique et idéologique du PS. Certes, depuis septembre, nos leaders en place et ceux en devenir font feu de tout bois pour tenter d’apparaître dans les médias comme si se préparer quelque chose d’important. Cependant, à l’écoute de déclarations variant au grès du vent c’est que la rénovation idéologique n’est pas pour demain (je préfère ne pas mettre d’exemple pour ne froisser personne).

Depuis maintenant, plusieurs années, il nous est impossible de parler d’une seule voix et d’émettre la moindre contre-proposition à la fois crédible et cohérente. Le projet socialiste de 2006 était un simple empilement de bric et broc afin de ne froisser aucune personnalité. Encore récemment avec le vote de la réforme constitutionnelle, nos dirigeants n’étaient pas en mesure d’opposer une contre-réforme suffisamment étayée.

Pour revenir sur cette crise, il y a bien eu un document commun au Parti Socialiste Européen après une réunion qui s’est tenue la semaine dernière mais il est introuvable sur le site du PS. A ce propos, je passe sur le fait que la crise financière apparaisse après le congrès avec une Une un tonitruant «L'Europe s'est réveillée: il était temps!» qui pourrait laisser supposer que nos députés ont voté pour le plan gouvernemental.


Tout se passe comme si le PS avait abandonné toute ambition nationale, préférant le confort moelleux d’une opposition constituée de baronnies locales. Le nombre de contributions emmenées par des fédérations ou par des élus locaux n’est à mon sens pas le fruit du hasard.

En attendant le congrès, le PS lévite et navigue à vue, modérément optimiste, au lendemain des législatives j’ai un bref instant pensé qu’un congrès aurait pu être le temps d’une réelle rénovation. Au final, il n’en sera rien, chacun, je parle des dirigeants, se marque à la culotte pour la qualification présidentielle et c’est tout.

Je ne crois pas que les militants soient dupes de ce théâtre d’ombre et je m’interroge sur leur participation à ce congrès. Est-ce que l’abstention lors du vote de notre nouvelle déclaration de principes permet d’anticiper sur le mois de novembre, nul ne peut le dire.

Une chose est cependant déjà palpable, les divers déplacements dans les fédérations ne semblent pas déplacer les foules. Le Parti Socialiste est-il entrain de mourir ? il est encore trop tôt pour le dire cependant les signes de convalescence sont encore très faibles, à n’en pas douter au delà de Reims, les mois à venir seront cruciaux.

PS: ma candidature pour le poste de premier fédéral du Nord avance, mon blog s’étoffe et je tente d’entrer dans la phase 2 avec en ligne de mire, la presse. Pour rappel le sens de cette démarche n’est pas d’être élu mais d’amener au débat.


Partager cet article avec:

Partager cet article sur Facebook  Ajouter dans Technorati  Ajouter dans Delicious  Partagez sur MySpace  Voter pour cet article dans Wikio  Partager avec Digg  Partager sur Fuzz   partager sur Diigo 

Commentaires

un vrai panier de crabes et d'ambitieux personnels:ilsfont le lit des autres!

Écrit par : jordan | 15/10/2008

un vrai panier de crabes et d'ambitieux personnels!

Écrit par : jordan | 15/10/2008

Bon je ne fais pas partie de la Fédération du Nord, ni j'ai signé la motion pour laquelle tu voteras, mais juré promis, si je pouvais je voterai pour toi Marc...

Bon courage !

Écrit par : Isabelle | 15/10/2008

On a déjà dit et redit tout ça il y a des années Marc. Si ça vous soulage de ressasser, ça ne fait pas avancer le schmilblick pour autant. Il parle tous de la rénovation en priant pour qu'elle ne se fasse pas. Aussi, soutenir une motion aujourd'hui est un sacerdoce pour lequel je ne suis pas de taille.

Écrit par : corylus | 15/10/2008

Sincèrement l'abstention je ne m'y attendais pas. Je suis de gauche ( et plutôt PS que le reste ) mais il y a certains moment d'unité nationale où il ne faut pas rater le RDV. Le PS a encore raté un RDV...

Écrit par : Fran | 15/10/2008

"Le Parti Socialiste est-il entrain de mourir ?": oui... et non...

OUI: Je pense qu'à l'image de son logo (poing et rose), que le PS de la période Mitterrand est en train de mourir... Tous les "éléphants" qui pour la plupart étaient déjà de cette aventure de 1981, ont du mal à motiver pour montrer qu'une rénovation est en-cours... Et comme pour beaucoup de partis, souvent quand le chef n'est plus, le "modèle" de fonctionnement de ce parti s'en va avec lui...

NON: Un certain nombre de militants apportent des idées plus avec leurs temps, mais aussi des pratiques plus pragmatiques: pour beaucoup, l' "opposition", ce n'est pas s'opposer à toute idée du camp adverse, mais s'opposer à toute idée du camp adverse qui n'est pas dans la "charte" du parti. Et comme certains le soulignent, s'abstenir à un vote comme celui qui vient d'avoir lieu, c'est s'opposer "tout court" (même si dans le fond on est d'accord), ce qui est complètement incohérent...

Enfin, comme certains le rappellent, les éléments de cet article ont déjà été énoncés il y a quelques années... Mais alors, pourquoi cet article est-il toujours aussi pertinent aujourd'hui???

Écrit par : Liam | 15/10/2008

réponse A : parce que l'équipe en place est toujours la même ?

réponse B : parce que les éléphants tardent à disparaître ?

réponse C : parce que les militants se laissent enfumer par des promesses de victoires même seulement locale ?

réponde D : un peu tout ça et même plus ???

Écrit par : Isabelle | 15/10/2008

@ isabelle : quelle est la moyenne d'âge dans votre section ou votre fédération ? dans la mienne, très haute, ce qui explique pourquoi ces gens ont été reconduits sans logique ni raison autres que la continuité "faut surtout rien changer", parce que les éléphants n'ont pas intérêt à ce que ça change, car cela remettrait en jeu leurs réseaux et leur autorité

Écrit par : corylus | 15/10/2008

Je ne sais pas trop Corylus, je m'explique, j'ai changé de section deux fois en un an (mon esprit nomade mâtiné d'un certain ras le bol de l'immobilisme)... mais en général c'est pas très jeune (entendez par là qu'en réunion de section les cheveux gris, que je respecte complètement, en ayant moi-même quelques uns qui apparaissent, ils sont plutôt majoritaires...)

D'ailleurs ce n'est pas tant la moyenne d'âge qui pose problème, j'ai rencontré des militants agés bien plus "peps" que leurs cadets, que la moyenne d'âge de la carte...

Je crois que comme l'a bien dit Liam, le problème vient plus de cette génération issue de la victoire en 1981 que d'une question d'âge en soi... Cette génération des Voltaire et des Nanterre (au niveau national tout du moins), qui était trop jeune pour faire Mai 68... qui a poussé à l'ombre du Mitterrandisme et qui, pour faire court, est passée à côté de son destin, n'osant tuer le père Jarnac ou s'émanciper du frère rétais...

Certains y arrivent peu ou prou... beaucoup non ! et ils sclérosent tout !

Écrit par : Isabelle | 15/10/2008

@ Isabelle :

J'ai moi aussi du respect pour les militants, quel que soit leur âge du reste. Mais si le respect doit être proportionnel au nombre d'années investi dans le PS, arrêtons tout, tout de suite. Les militants qui se targuent d'avoir adhérés en 1973 et qui ne sont capables que de nous produire ces errements depuis 8 ans, dois-je les respecter plus que ces jeunes militants qui ont envie que ça change, de rénover la boutique, le discours, de pointer l'archaïsme des théories, le passéisme des tournures d'esprit, les arguments contreproductifs datés du collectivisme soviétique ?

Aujourd'hui, il faut remplir des listes de militants pour les conseils d'administration de section, vous ne trouvez personne si ce n'est les têtes chenues pour tenir encore et encore le gourvernail vermoulu du navire PS.

Assez de blablas, assez de théories, assez de marxisme, de léninisme, de blumiste et de jauressisme. Au boulot, la France n'attend pas !

Écrit par : corylus | 15/10/2008

@ Corylus :

Je suis assez d'accord, voire complètement d'accord même si je ne rejette pas en bloc marxisme, léninisme et jauressisme où il y a du bon... aussi ! ;o)

Écrit par : Isabelle | 15/10/2008

Une fois recapitalisées et les cautions utilisées, les banques n'auront plus d'autres obsessions que de regagner les sommes perdues dans la crise. Pourquoi prendraient-elles demain des risques qu'elles ne prenaient déjà pas hier ? D'autant que les marchés financiers, mêmes sinistrés, seront toujours plus profitables que le financement de l'économie réelle.
Le Président a beau promettre des sanctions, une fois le calme revenu, il faudrait descendre si bas dans l'organigramme des banques pour traquer tous ceux qui ont profité des avantages très matériels de profits tout aussi virtuels que la menace sera sans lendemain. L'amnistie sera donc totale.Je comprend donc pourquoi le ps a voté l'abstention

Écrit par : laurent | 15/10/2008

Avant de prétendre à une quelconque responsabilité, encore faudrait-il savoir écrire un papier sans fautes d'orthographe :

au grès du vent ?????

Comme si se préparer qq chose ????

Si le PS en est là ou il est, ce n'est pas très étonnant ...

Écrit par : Tartuffe | 16/10/2008

Vous prenez combien l'heure de cours de français Tartuffe ???

Écrit par : Isabelle | 16/10/2008

@Tartuffe

Manque un accent sur le ou : ....là où il est, ....

Écrit par : Fran | 16/10/2008

Vous devriez faire partager votre point de vue à un certain NS qui n'est pas un spécialiste ni de l'orthographe, ni de la grammaire...

Écrit par : marc vasseur | 16/10/2008

décidément chacun preche dans sa pariosse mais tout ceci ne fait pas
avancer le chemilblic !
oui le PS peut disparaitre mais n est ce pas voulu médiatiquement ?
n oublions pas que les pieges sont posés par les médias
pourquoi par exemple faire une fixation sur ségo ou sur delanoé
encore ce matin il y a un sondage des médias la réponse des francais
est ! que le maire de Paris et en tete des sondages ok
des sondages des socialistes bien sur que non !
je me pose aussi la question sur ce blogue ya t il pas des gents de droite
qui réponde sur ce bloque ?
pourquoi pas ! maisq soyez vigilant !
mais jeunes!! quand a certains et je pense que c est la bonne question pensent
qu il faut changer de logo pourquoi pas ! mais si c etait simplement cela !
changeons tout de suite de logo !
il FAUT REVENIR A NOS FONDAMENTAUX critiquons la droite faisons notre
boulot d opposants ! et ne nous défilons pas a notre cause sociale
le pannier de crabes et peut etre au ps mais ....... chez Sarko c est pas
rose non plus !
enfin mrs et dames soyons responsable et nous memes mais pas modem
ni TF1 !
soyons moderne et indépendant et ne sucombons pas aux chants des sirenes !
la premiere chose a faire enterrons le programe commun de la gauche avec
le modem !
au boulot !

Écrit par : le mr | 17/10/2008

«Investissement dans la recherche, service public de la petite enfance, revalorisation du smic, comités citoyens... La belle affaire !» Tout ceci figurait déjà, dans le projet socialiste ou le programme de Royal à la présidentielle.
Pour rigoler,pour rigoler avant qu'le ciel nous tombe sur la tête,pour rigoler

Écrit par : antimythe | 18/10/2008

je me souviens quand f Mittérand a 1 an de son élection en 1980
était en campagne éléctoral et que la droite lui demandait de participer
et des idées pour améliorer l économie et la politique du pays
et que giscard lui poser des questions!
francois mittérand MIttrand ( pour les ennemis) !
il répondait a Giscard
cher amis je nai pas a vous répondre et me mettre au garde a vous
ni a mettre le petit doigt sur le plis du pantalong §!
il repartait sur de lui ET SUR DE SA VICTOIRE !
a méditer........

Écrit par : le mr | 19/10/2008

Mr: sur la question du changement de logo: je suis d'accord qu'en changer uniquement ne suffit pas, mais c'est déjà un premier signe... Il faut se rappeller qu'il date de 1971, ce qui peut parfois conforter certains éléphants dans la politique du "rien ne doit changer".
Quant à critiquer "par principe" tout ce qui est fait à droite, au modem, ailleurs, je trouve pour ma part que c'est une attitude très fermée à l'extérieur, très loin de l'idéal "moderne et indépendant"... Pourquoi ne pas simplement s'opposer quant on est réellement pas d'accord...

Écrit par : Liam | 20/10/2008

oui je ne m oppose pas systématiquement
je pense que nous sommes dans l opposition et qu il ne faut pas se tromper
de cible.. quand a changer de logo pourquoi pas !
je ne suis pas un pro de la ;politique meme si tout ceci m'intéresse
bon courage

Écrit par : le mr | 20/10/2008

Lorsque l'on lit cet article, il apparait bien que les dirigeants du PS ne vivent pas la même vie que nous. Ils n'ont pas l'air de ressentir l'urgence de clarifier les lignes de la politique et les propositions du parti.

Les français galèrent et c'est peu de le dire. Pendant ce temps, ils se battent pour gagner la tête du partie en se trompant de ligne de réflexion. Plutôt que de prôner la sociale démocratie, il faut un vrai revirement à gauche pour compenser la politique droitière (limité FN des fois) du gouvernement. Ne peuvent-ils pas s'entendre, parler des sujets avant de courir en télévision ou en radio pour dire le contraire de leurs amis du parti ? Ils font vraiment peine à voir et à entendre pourtant il n'y a pas plus à gauche que moi. Je commence sérieusement à me tourner vers Besancenot, le seul auourd'hui qui semble ressentir l'ugence de notre situation bien loin de Valls (le plus UMP du PS), Dray (le euuhh , je ne sais même pas). Seul Hollande est encore crédible bizarrement mais il faut savoir que cette division est aussi de son fait.

Il faut tout changer au parti, le logo, le nom, les dirigeants, rajeunir la base et les représentant du parti, faire en sorte que le parti rassemble la diversité de la France, etc...

Écrit par : kessy007 | 21/10/2008

oui il faut aussi des hommes d état mais ya t il pas un risque de compromis
avec les éléphans (- d s k est dans le beau drap en ce moment !)
pourtant il a une stature d homme d état !
donc.............. il faut tout changer au ps ! hollande reste crédible
mais il a trop louvoyé ! c est bien la le probleme

Écrit par : le mr | 21/10/2008

68 ans, ancien secretaire de section du PS je l'ai quitté car il y avait plus de palabres de courants que d'actes. Nous en sommes toujours à la recherche du Messie qui nous sauvera! Et les idées où sont elles? Ne serait-il pas temps de proposer un avenir plutôt que de faire une fixation sur tel ou tel individu? Une vision saine de la situation suivie de propositions réalistes et concretes au bénéfice des citoyens voilà qui permettrait d'attirer l'adhesion. Il sera bien temps ensuite de choisir le heraut portant nos couleurs.

Écrit par : Libre | 21/10/2008

quand on pense que la base est pris par nos grands intellos
de sociologie et pensée basique par nos dirigeant ça laisse perplexe
ou la base ne veut pas de changement !? et cela m étonne
ou on est pris pour des demeurés non snobs et je pense etre dans le vrai !

Écrit par : deer | 22/10/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu