Avertir le modérateur

« Esprit de corps | Page d'accueil | Ni Dieu, Ni Premier Secrétaire… »

24/11/2008

Le pire scénario

Par Philippe Gailhardis

42 voix d'avance pour le Tout Sauf Ségolène! Autrement dit, compte tenu des impondérables, égalité parfaite entre les "pro" et les "anti".

C'est le pire scénario.

Revoter peut-il changer quelque chose à cette situation? Sûrement pas, si les militants restent campés sur leurs positions. Si, à l'issue d'un second vote, Ségolène l'emportait à son tour de quelques dizaines de voix, le camp adverse n'admettrait pas plus le résultat.

Comment sortir de l'impasse? Comment échapper à l'éclatement du parti?

Proposer un premier secrétariat tournant (un an chacune, à tour de rôle)?

Se mettre d'accord sur un premier secrétaire de compromis?

En réflechissant mieux, on peut se dire que ces deux moitiés du parti ne sont pas égales. D'un côté une équipe cohérente, de l'autre un front du refus!

Attendre sereinement que la coalition hétéroclite qui a porté Martine Aubry à l'avant éclate serait sans doute la solution la plus imparable pour les "ségolistes". Mais que de dégâts d'ici là! Que de rancoeurs!

Et si cet incroyable scenario catastrophe provoquait enfin un salutaire sursaut?


Partager cet article avec:

Partager cet article sur Facebook  Ajouter dans Technorati  Ajouter dans Delicious  Partagez sur MySpace  Voter pour cet article dans Wikio  Partager avec Digg  Partager sur Fuzz   partager sur Diigo 

Commentaires

42 voix d'avance pour le Tout Sauf Martine! Autrement dit, compte tenu des impondérables, égalité parfaite entre les "pro" et les "anti".

C'est le pire scénario.

Revoter peut-il changer quelque chose à cette situation? Sûrement pas, si les militants restent campés sur leurs positions. Si, à l'issue d'un second vote, Martine l'emportait à son tour de quelques dizaines de voix, le camp adverse n'admettrait pas plus le résultat.

Comment sortir de l'impasse? Comment échapper à l'éclatement du parti?

Proposer un premier secrétariat tournant (un an chacune, à tour de rôle)?

Se mettre d'accord sur un premier secrétaire de compromis?

En réfléchissant mieux, on peut se dire que ces deux moitiés du parti ne sont pas égales. D'un côté une équipe cohérente, de l'autre un front du refus!

Attendre sereinement que la coalition hétéroclite qui a porté Segolene à l'avant éclate serait sans doute la solution la plus imparable pour les "Aubristes". Mais que de dégâts d'ici là! Que de rancœurs!

Et si cet incroyable scénario catastrophe provoquait enfin un salutaire sursaut?
Oui rêvons au sursaut de qui ,?
De l'ennemi,bien sur ,celui d'en face qui est si mauvais et nous tellement meilleur et dire que ces s...... font partie de la famille

Écrit par : antimythe | 24/11/2008

En face ils en disent autant. Aucun ne fera le premier pas, c'est trés intelligent.

Écrit par : Fran | 24/11/2008

Avoir par un déballage public impudique porté des coups terribles à l'image du PS,fait que pour moi toute coopération avec les supporter de SR est impossible
Que Valls se répande comme il l'a fait dans les médias ,sans attendre le controle du scutin par les instance du parti fait que pour moi un de nous est de trop au PS
La fracture est faite ,au nom de l'ambition personnelle , les disciples de SR n'ont pas hésité à casser notre parti
Le chemin de l'honneur a été déserté par eux , ils ont à ce jour cessé d'etre pour moi des camarades
Recevez Mrs Valls et Cie l'expression de mon mépris

Écrit par : fabre | 24/11/2008

Je ne savais pas que le parti appartenait à SR, et que la simple hypothèse qu'elle ne puisse avoir son jouet la conduirait à le casser d'un coup de pied vengeur.... Et tant pis si ça fait le jeu de la droite, l'important étant que ce soit elle ou PERSONNE... Je suis tellement triste...

Personne ne me demandera jamais mon avis, alors, je le donne:
-Puisqu'il y a quasiment égalité, pourquoi ne pas faire une direction à deux???
-Martine, si tu faisais un NPS (nouveau parti socialiste), avec la droiture et les convictions qu'on te connaît, il y a fort à parier que rapidement, ce parti regorgerait d'arrivants prêts à agir pour la France, et pas juste pour faire carrière..

Écrit par : Renard | 24/11/2008

une équipe soudée pour Ségolene voulez dire une équipe cinématographique !
quand a dire qu il faut une direction a deux tetes pourquoi pas ?

Écrit par : deere | 24/11/2008

Je trouve assez bizarres les commentaires pro ou anti-Ségo (ça marche aussi pour pro ou anti-Aubry), ou les accusations sur ceux qui ont commenté à chaud (Valls, Delanoë et cie)... Ce n'est pas leur faute si le PS, moribond depuis déjà quelques années, fait son ultime scène de ménage en public... Mon avis est que comme c'est parti, l'issue finale ne peut-être qu'une scission, avec Besancenot et Bayrou qui se frottent les mains en souriant...:(

Enfin, je reste toujours dubitatif sur une différence de 42 voix sur 134 000 votants, mes notions de probas reviennent me hanter...

Écrit par : Liam | 24/11/2008

Certains députés ont étés élus a quelques centaine de voix de différence C'est cela la démocratie 50% plus 1 c'est la majorité,partout sauf pour Royale

Écrit par : antimythe | 24/11/2008

Le congrès de Reims aurait du s'articuler autour de la motion Royal qui était arrivée assez nettement en tête. Aubry ne l'a pas voulu.
Royal distance Aubry et Hamon au premier tour, jeudi. Delanoé et Hamon appelent à voter pour Aubry qui n'arrive pas à battre réellement Ségolène. qui passe de 33 à au moins 50%.
Conclusion : le P.S (la majorité des cadres en tout cas), ne veut pas de Royal. S'ils sont logiques avec eux-mêmes ils n'ont qu'à l'exclure du parti puisqu'elle est, de toute façon, traitée comme une pestiférée par MM Strauss-Kahn, Fabius, Jospin et cie, ceux qui ont déjà conduit le P.S à sa perte à de nombreuses reprises.
Mais ils ne le feront pas, bien entendu. Ils vont se suffire de mettre leur poisson pilote Mme Aubry au poste de premier secrétaire. Et l'on sera reparti pour trois ans de magouilles afin que Strauss ou Fabius soit le candidat à la présidentielle de 2012.

Écrit par : mazey | 24/11/2008

Ce qui est inquiétant c'est que si les deux camps se traitent de tricheurs , menteurs , magouilleurs et autres noms de camaraderie amicale , c'est qu'ils savent de quoi ils sont capables et jusqu'où ils n'ont pas mauvaise conscience d'aller pour gagner ! Mais pas de panique M.Gailhardis même dans cet état , même leurs mesquineries et leur vide de propositions face à la crise et aux défis du monde d'aujourd'hui révélées au grand jour , ils seront réélus et les comptes en banques remplis sans contre partie de résultats et de performances : un peu comme des parachutes dorés pas mérités (cf Forgeard and co )! c'est cela qui est triste ! le ps s'en fiche de la France , des français , la gauche n'est plus que démagogie , malhonnêteté pour berner l'idéalisme généreux des français ! qui veut faire l'ange fait le bête !

Écrit par : ariane | 25/11/2008

pour une foi qu aubry s est présenté a quelque chose !
elle se fait faire un" push" par Ségo! pas de chance pour Martine !
on ne la reprendra plus a ce piege posé par les grosses tetes
tout ceci pour prendre la tete du ps pour.......... 2012 ! eh bé !

Écrit par : deere | 25/11/2008

FORMIDABLE ! Le PS français est démocratique. A présent, place à la sagesse: ce parti doit enfin assumer la multiplicité de ses courants, porteurs d'autant d'idées. Il faut donc à sa tête un secrétariat général tricéphale, à tout le moins.
Martine en colonne vertébrale, forte de ses succès au gouvernement, Ségolène en rassembleuse, et Benoît en ancrage à gauche.
Les éléphants ? Ils sont les fondations, les mémoires vivantes, le sénat du PS, mais ils n'ont plus ni la proximité ni la compréhension du jeune tout-le-monde, et quant aux plus âgés, ceux de la génération de leurs enfants (comme Martine), ils les ont trop vus se compromettre et se battre entre eux. Mais individuellement, et encore plus quand ils s'entendent, nos pachydermes ont des réponses qui ne s'inventent pas: l'expérience. Cela dit, référons-nous à ces savants le plus possible, mais les fondations soutiennent, jamais elles n'imposent les structures qui s'appuyent dessus, a fortiori de nouvelles structures, indispensables aujourd'hui.
Dans cette campagne interne, nul n'a songé à dire "chui d'accord avec Cherge". Toutes les motions ont présenté des variations sur le thème "la droite détruit tous les progrès sociaux et toutes les libertés" ON LE SAIT, CA. Quel militant peut me donner un tableau précis des différences entre les motions ? OU EST LE DEBAT ? On dessine à gros traits une opposition approximative ou bornée, et on rabâche ou on enc... les mouches dans les motions.
Avec cette déconfiture du capitalisme aveugle et égoïste, la gauche dispose d'un boulevard: TOUS DEDANS ! Faisons plutôt le bilan de nos points communs, du noyau dur de nos convictions, et s'il s'avère insuffisamment fédérateur, ce qui me semble invraisemblable, alors oui, explosons.
Jean
PS Les crétineries du genre "guerre pour le pactole du PS"... aux chiottes, merci.

Écrit par : JanoLapin | 25/11/2008

FORMIDABLE !
Je ne plaisante pas: je suis fier de mon parti, qui peut regrouper autant de gens si différents autour d'idées simples et humaines. Le PS français est démocratique.
Ok.
A présent, place à la sagesse. Ce parti doit enfin se réformer en assumant la multiplicité de ses courants, porteurs d'autant d'idées. Si certaines de ces idées ne sont soutenues que par 1/3 des militants, il faut donc à sa tête un secrétariat général tricéphale, à tout le moins.
Par exemple Martine en colonne vertébrale, forte de ses succès au gouvernement, Ségolène en rassembleuse, et Benoît en ancrage à gauche.
MAIS CES IDEES, IL FAUT LES REVELER et non de vagues reproches individuels, plus ou moins assumés publiquement.
Les éléphants ? Ils sont les fondations, les mémoires vivantes, le sénat du PS, mais ils n'ont plus ni la proximité ni la compréhension du jeune tout-le-monde, et quant aux plus âgés, ceux de la génération de leurs enfants (comme Martine), ils les ont trop vus se compromettre et se battre entre eux. Mais individuellement, et encore plus quand ils s'entendent, nos pachydermes ont des réponses qui ne s'inventent pas: l'expérience. Cela dit, référons-nous à ces savants le plus possible, mais les fondations soutiennent, jamais elles n'imposent les structures qui s'appuyent dessus, a fortiori de nouvelles structures, indispensables aujourd'hui.
Dans cette campagne interne, nul n'a songé à dire "chui d'accord avec Cherge". Toutes les motions ont présenté des variations sur le thème "la droite détruit tous les progrès sociaux et toutes les libertés" ON LE SAIT, CA. Quel militant peut me donner un tableau précis des différences entre les motions ? OU EST LE DEBAT ? On dessine à gros traits une opposition approximative ou bornée, et on rabâche ou on enc... les mouches dans les motions.
Avec cette déconfiture du capitalisme aveugle et égoïste, la gauche dispose d'un boulevard: TOUS DEDANS ! Faisons plutôt le bilan de nos points communs, du noyau dur de nos convictions, et s'il s'avère insuffisamment fédérateur, ce qui me semble invraisemblable, alors oui, explosons.
Jean
PS Les crétineries du genre "guerre pour le pactole du PS"... ou "50% + 1 voix, c'est la majorité"... pourriez-vous nous les épargner pour un peu plus d'efficacité, merci.

Écrit par : JanoLapin | 25/11/2008

décidément vous etes bien optimiste pour la suite !
place a la scission un coté rose rouge !
et de l autre ségo !
voila le résultat et les éléphants vont bientot se réveiller
tant mieux !:

Écrit par : deere | 25/11/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu