Avertir le modérateur

11/09/2008

Congrès PS: faudra-t-il des observateurs pour les votes?

Par Marc Vasseur

Si le landerneau socialiste est actuellement en proie à d’insondables négociations sur le fond, comme celle de savoir si Martine Aubry a effectivement proposé à Benoit Hamon d’être le premier signataire de sa contribution, il y a déjà de réelles interrogations sur la sincérité du futur scrutin interne.

article_CPS.HVB32.261207142834.photo00.photo.default-512x341.jpg
Benoît Hamon (Jean-Pierre Muller AFP/Archives)

Dans cette perspective, lors d’une réunion récente, certains participants se sont étonnés qu’il n’y ait à ce jour aucun chiffre donné sur la participation suite à l’adoption de notre déclaration de principes. A l’époque, j’avais déjà relevé cette bizarrerie où on recoupant des chiffres éparses sur quelques grosses fédérations, on arrivait à un taux plus proche des 30% que des 50%, ce qui traduit qu’on le veuille ou non, un malaise profond chez les militants.

Lire la suite

29/08/2008

La forêt qui cache tous les arbres

Par Bastien Bonnefous (20 Minutes)

 

Officiellement, l'université d'été de La Rochelle est un rendez-vous de débats et de tables rondes sur des sujets très sérieux, voire ronflants. En réalité, tout ceci n'est qu'affaire de symboles.

Lire la suite

07/07/2008

Un choix de fond

Par Romain Blachier, adjoint au maire de Lyon7e 

En premier lieu, avant d'aborder les idées, il s'agit d'une part d'éviter un congrès qui se résumerait à une bagarre Delanoë et Royal avec Aubry en troisième larron. Le premier a une personnalité et un ouvrage récemment sorti convaincants, la seconde a sorti une contribution qui, si elle est parfois simpliste, ne manque pas de qualités et j'ai déjà exprimé ici le respect profond que j'ai pour la troisième.

Mais mon choix est d'abord, je l'ai dit, un choix de fond:

Nos idées se doivent d'être au centre de la vie politique française et cela passe par un discours qui soit le même dans nos congrès enflammés et dans notre pratique responsable et inventive du pouvoir.

Lire la suite

20/06/2008

Bertrand Delanoë à Lille

Par Marc Vasseur

Donc hier le maire de Paris était à Lille pour présenter son nouveau livre « de l’audace », audace qui ne l’a pas poussée à rencontrer quelques militants et blogueurs pour discuter de la démocratie militante. Ok, j’entends bien la question du timing serré mais c’est tout de même dommage.

Bon, je remets mon idée dans la culotte mais elle reviendra dans les prochaines semaines… oui je suis un brin têtu. 

Du coup, j’ai regardé le journal régional avec BD. Qu’en retenir… Au fond… je n’en sais rien… si ce n’est que quelques uns en sont à imaginer un ticket Delanoë à l’Elysée et Aubry à Matignon… Juste un petit bémol au passage… avant d’en arriver là, il faudrait peut être penser à gagner une élection nationale… et je dis bien gagner… chose qui n’est pas arrivée depuis belle lurette.

Sur le reste, et il faut bien avouer la pauvreté des questions du journaliste, rien… si ce n’est revendiquer un bon point de bonne gouvernance… si on pense reconquérir l’électorat avec ça… Bien sûr, on n’oublie pas de préciser qu’on pense aux plus pauvres mais que vaut cet argument quand on creuse un peu les résultats électoraux… mais difficile de revendiquer l’électorat populaire qui a déserté les urnes… oui les chiffres sont obstinés et l’incantation n’est d’aucune aide dans ce domaine.

En parlant de ça… je revendique le bien fondé de ma démarche sur le fonctionnement interne du PS à l’avenir pour quémander un peu de temps à nos dirigeants…  La dernière consultation sur la déclaration de principes s’est fait en catimini avec… une participation ridiculement faible des militants… dans le Nord 33%... dans le Pas de Calais d’après ce blog ça n’a pas l’air mieux. Tout cela montre ce déficit et je ne suis pas certain que les propos tenus dans la presse redonne beaucoup d’espoir aux adhérents du PS.

Petites phrases, acrimonie, déclaration en amitié envers un tel ou une telle… alors oui c’est la presse…cependant, il faut bien aussi des gens qui parlent…

Autre signe pas vraiment réjouissant… Hollande a confié à Daniel Vaillant de mettre en place une commission pour contrer Olivier Besancenot… avec ce genre de machin, c’est clair on va aller loin.

Alors une fois n’est pas coutume, je vais saluer Marylise Lebranchu qui a sorti sa contribution… je me la procure et je la lis pour vous en dire tout ce que j’en pense. 

Ah tiens… manifestement la Fédération du Nord suit désormais Martine Aubry, il y encore trois mois (un siècle en somme), Gilles Pargnaux signait un texte pour Ségolène Royal… Dans un papier de septembre (de mémoire), j’écrivais que le courage de la Fédération du Nord (ou tout au moins du 1er d’entre eux) penchera surtout en fonction de la majorité qui se dessinera… donc forcément… Martine Aubry/Bertrand Delanoë… les fidèles du jospinisme triomphant… et du Hollandisme… cette commission Théodule animée par Vaillant, si près du congrès, ne doit rien au hasard… on peut interpréter ça comme un appel du pied…

C’est bien parti cette fameuse rénovation....

17/04/2008

Quoi de neuf en 2008? La femme!

Par Philippe Gailhardis

«Je ne sais pas» disait mon texte précédent. Que de sarcasmes ne m’a-t-il pas valus!

Si je ne comprends pas le désamour qui frappe le PS, ce n'est pas que le PS soit parfait, loin s'en faut (j’y reviendrai), c'est juste qu'il me semble comparativement bien "moins pire" que son rival de droite, le seul autre parti susceptible de gouverner ce pays.

Rien à voir avec l'abyssale incompétence économique de l'UMP, ce Robin des Bois façon verlan qui pille les pauvres pour donner aux riches. Ce cancre économique qui ne cesse de creuser nos déficits tout en nous engueulant, nous les sans-stock-options, comme si tous les malheurs de la France venaient de ce que nous serions d'incurables feignants. Nous, salariés français, pourtant classés comme les plus productifs d’Europe!

de92dd07b9df96773235ba9e64315073.jpg

 

Rien à voir non plus avec ce régime des copains et des coquins de l’UMP, avec ces arrangements crapoteux entre quasi mafiosi des Hauts de Seine et tenanciers de casinos, même si le PS compte aussi sa part de brebis galeuses.

Mais les autres partis de gauche, direz-vous ? Je suis un homme pratique. A quoi sert de militer dans un mouvement qui n’a aucune chance d’arriver à des postes clés du pouvoir, qui même, s’agissant de l’extrême gauche, s’en défend avec des airs de vierge effarouchée?

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu