Avertir le modérateur

11/04/2008

Je ne sais pas

Par Philippe Gailhardis

La plus poignante, à mon goût, des chansons d’amour blessé, n’est pas la trop flamboyante et littéraire « Ne me quitte pas » mais bien la discrète, la pudique et certainement sincère «Je ne sais pas», du même Jacques Brel.

3d2de546bf447d3202a5f65fc60896da.jpgCe «Je ne sais pas», qui revient de façon lancinante, exprime trop bien le désarroi de l’homme qu’on vient de « larguer », qui n’ose même pas encore se demander ce qu’il a fait ou négligé de faire, et se raccroche désespérément aux plus infimes détails matériels de la séparation. Tout lui paraît soudain compliqué, incompréhensible. «Je ne sais pas» aurait pu être l’hymne du parti socialiste après le tsunami du 21 avril. Six ans après, le PS ne sait toujours pas. Et l’on a beau jeu de lui jeter la pierre, de lui reprocher de ne pas avoir su analyser les causes de sa défaite. Ce n’est pas faute, pourtant, d’être rentré en lui-même, jusqu’au nombrilisme.

Lire la suite

09/04/2008

Comment devient-on socialiste?

Par Philippe Gailhardis

On ne le répétera jamais assez: tout est de la faute des médias!
La planète au saccage, les inégalités qui se creusent, les nouvelles guerres coloniales, le retour de l’obscurantisme religieux, la toute-puissance irresponsable des multinationales et de leurs labos, modernes Frankenstein, les libertés à la dérive, l’institutionnalisation de la torture au sein des démocraties… Même le filtre édulcorant des télévisions officielles ne parvient pas à vous faire dormir tranquille. Et vous avez trop zappé les publicités pour faire de la possession du 4X4 le plus polluant, le but de votre vie.

Donc, logiquement, vous êtes mal, vous vous sentez impuissant, et vous enragez. C’est parce que vous enragez que vous devez vous engager. Vous commencez par participer à quelques manifs, ce carnaval des enfants de la révolution, vous signez des pétitions comme autant de cahiers de doléances, et puis quoi?

Lire la suite

08/04/2008

Décevoir serait irrémédiable!

Par Jean-Claude Benard

La très belle victoire accordée par les Français aux candidats de la gauche aux élections municipales montre que ceux-ci ont accepté de «passer l’éponge» sur la désastreuse pré-campagne présidentielle de 2007.

0354fb653143118c44ffec6edf1fa84a.jpg

Victoire socialiste aux municipales (ici à Lille) SIPA


Cette victoire qui n’était pas acquise (compte tenu des enjeux locaux liés à cette élection) est un message fort des Français auquel le Parti Socialiste ne peut répondre par des combats fratricides ou des luttes de couloirs. Les Français n’ont que faire des subtiles nuances entre les différents courants et des accords de circonstance.

Le prochain congrès doit à mon sens être porteur d’une détermination commune. Dans le cas contraire, il sera destructeur à jamais.

Lire la suite

07/04/2008

A 40 ans, qu’attendre du congrès du PS?

Par Marc Vasseur
 
Presque 40 ans, une moitié de vie de militant dont les trois quarts au Parti Socialiste. De militant à presque notable ou en tout cas perçu comme tel, car l’élu y tient une place prépondérante à tous les niveaux de l’appareil. Aujourd’hui, et depuis quelques années par choix, je me suis retiré sur mon Aventin de citoyen engagé.
 
e42462ed6f71205c1a90c1fe906a393c.jpg Le Parti Socialiste a ouvert son congrès, ou plutôt quand on regarde les modalités de celui-ci et son officialisation, «a verrouillé»… me semble plus approprié. Car malgré trois défaites consécutives aux Présidentielles, le PS semble se recroqueviller sur lui-même. Alors que le monde évolue de plus en plus et que les problématiques politiques se complexifient, ce dernier semble déjà s’orienter vers les bonnes vieilles ficelles d’antan. La principale repose sur une maxime chère à François Mitterrand qui veut qu’un congrès se gagne à gauche; la deuxième veut qu’on agite ce fameux appel à la Synthèse sensée rassembler les Socialistes en bout de congrès.

Au fond, une synthèse, c’est quoi? Une négociation réalisée en plein cœur de la nuit entre dirigeants «sérieux» où on s’échange un petit bout de droite, un petit bout de gauche… ce qui à l’arrivée donne, au mieux, une somme d’incohérence, au pire… le plus souvent… à un texte remisé dans une armoire le vote à peine achevé. L’essentiel est ailleurs et réside dans les places à distribuer, dans les places à prendre…

Lire la suite

31/03/2008

Ici, bientôt

Le PS se cherche un chef. En novembre le congrès du parti désignera effectivement un nouveau Premier secrétaire pour remplacer François Hollande. Ici, bientôt, des militants, plus ou moins connus, raconteront de l'intérieur la rénovation du parti socialiste en vue de cette date et de 2012…

55aec1f7b7ac86b4260f824f418a1ea1.jpg
François Hollande, Ségolène Royal, Patrick Bloche, Dominique Strauss-Kahn, Laurent Fabius et Bertrand Delanoë (AFP)

 

20minutes.fr 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu