Avertir le modérateur

21/11/2008

Esprit de corps

Par Philippe Gailhardis

GF2E4BK1H4Z01_FRANCE-SOCIALISTS-_1120_11.JPGOn ne comprend rien à l’incroyable violence verbale, au front commun par-delà les positionnements blablatiques de congrès, qui accompagnent l’irrésistible ascension de Ségolène Royal (Photo Reuters) comme les mouches accompagnent le promeneur des bois. Non, on n’y comprend rien si l’on ne se rend pas compte que tous ces gens ne se battent pas pour la défense de leurs idées, convenues et interchangeables, mais pour la défense infiniment plus vitale de leur clan, et par-delà leur clan, de leur bifteck.

Il y a au parti socialiste, comme dans nombre d’entreprises françaises, un esprit de corps. Ce ne sont pas les polytechniciens comme à France Télécom, les minards comme ailleurs, pas même les énarques, c’est le corps des politiciens professionnels, des salariés du parti et des collectivités locales qu’il détient. C’est parce qu’il vit de ses collectivités locales que le parti tient si peu à gagner les élections nationales, la moindre victoire au national étant souvent payée d’un revers aux élections locales, son véritable fond de commerce.

Lire la suite

Le vote par les militants

Ce soir je vote Royal, nous aurons droit au catch féminin déjà annoncé:
c'était prévisible, on verra bien ce soir si on prend les mêmes et le PS ne bouge plus
ou bien si un changement est possible mais sans grandes surprises...
L'avenir du PS se joue ce soir et les résultats sont attendus de tous, selon le résultat
des militants risquent de partir du PS...suspense.
M.

 

Résultats à Sèvres (92):
Royal: 48 voix
Aubry: 29 voix
Hamon: 4 voix
AG

Lire la suite

19/11/2008

Essayer de définir un avenir à défaut de majorité

Par Slovar

Il a bien raison celui qui prétend qu’il n’y a rien de pire qu’une période électorale. En effet, lors de ces moments forts de la vie démocratique d'un pays ou d'un parti, qui se préoccupe de savoir comment nous vivons, nous adaptons ou même pour certains sombrons?

J’appartiens à une génération qui refusait le concept de société de consommation et essayait d’interpeller politiques et citoyens sur les inégalités Nord sud, les guerres et les ravages du «bien penser» bourgeois. Je fais partie de ceux à qui aujourd’hui on assène systématiquement les «trente glorieuses» alors que je débutais dans la vie professionnelle l’année de la première crise pétrolière. D’ailleurs, qu’avaient-elles de glorieuses ces trente années?

A part le fait que démissionner ne vous transformait pas en chômeur de longue durée, il est à noter que la très grande majorité des salariés n’ont pas fait fortune durant ces années-là.

Lire la suite

18/11/2008

Yes we can foutre le bordel

Par intox2007

1625594568.jpgÇa pourrait être la devise du PS qui risque de sortir des urnes, devant tant de désinformations et de manipulations et gesticulations d'appareil.

Qui a parlé de synthèse sans la faire? Qui a voté pour exclure une motion de la commission des résolutions sans respecter les statuts du PS? Qui a parlé d'un texte de synthèse existant entre Aubry, Hamon et Delanoë... que personne n'a jamais vu alors que Ségolène Royal a eu le courage politique de publier les courriers envoyés aux différentes motions? Cherchez bien, ce sont eux les adeptes du bordel et eux qui l'alimentent.

Lire la suite

17/11/2008

Martine Aubry et la bunkérisation du PS

Par Marc Vasseur

IMG_4369.JPGAlors comme ça Martine Aubry entend rénover le parti en invoquant Barack Obama une bonne demie douzaine de fois.

Avant d’aller plus loin, je lui conseille de prendre contact avec le politologue Pascal Perrineau, avec lequel nous nous sommes entretenu durant une demie heure, pour qu’elle comprenne bien le mouvement qui a fait qu’Obama ait pu passer au-dessus des us et coutumes du Parti Démocrate… On est aux antipodes des pratiques militantes des années à papa qu’elle prône, avec un militant corvéable à merci et surtout docile dans sa non expression.

D’ailleurs, j’avoue que je suis à peine surpris sur les difficultés que je rencontre dans ma candidature au poste de premier fédéral dans le Nord.

A ce propos, il se dit que je ne peux me présenter mais Gilles Pargneaux, premier fédéral sortant, n’a bien entendu pas pris la peine de m’en informer.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu