Avertir le modérateur

02/07/2008

Signez Nouvelle Gauche!

Par Marc Vasseur
 
Chers amis, chers camarades, nous sommes à quelques heures de la fin de la première phase du congrès de Reims. Le temps n’est pas encore venu de voter pour telle ou telle motion. Il s’agit simplement de peser sur des propositions, de faire en sorte que nous, militants de base, soyons un peu plus écoutés par nos leaders.
 
Chacun à son niveau constate les carences, les disfonctionnements du Parti Socialiste et… une certaine forme d’autisme. A ce jour, une seule contribution a précisément détaillé quel parti  nous voulons, pour bâtir une grande formation de gauche réformiste, ouverte sur le monde, ouverte sur la société, où chacun est en mesure d’apporter ses idées.

Lire la suite

01/07/2008

Lettre à un élu anonyme et hésitant

Par Philippe Gailhardis (Gulliver)

Comme tout groupe humain structuré, le parti socialiste a ses rites : réunions de section, universités d'été dans sa ville sainte de la Rochelle et congrès. Un congrès c'est très compliqué. Aussi compliqué sans doute qu'un concile. Il faut rédiger des textes, appelés motions, qui peuvent être généraux ou thématiques, et qui doivent être signés par un maximum de "gradés" (grands élus, secrétaires fédéraux...) afin de se présenter en force au congrès, où les contributions vont se regrouper en motions, et les contributeurs en courants. Ce mercredi, un conseil national du PS va entériner les motions en lice. Pour les militants engagés sur un texte, c'est le temps des appels à signature, du "phoning" façon Obama. Sauf qu'eux ne sont pas payés pour le faire. Ambiance... 

Bonjour Monsieur le député,

Nous sommes en pleine course aux signatures et la plupart des élus comme des simples militants sont encore dans l’expectative. Certains par simple opportunisme, pour voler au secours de la victoire le moment venu, les autres, plus nombreux, parce qu’il y a un tel cafouillage au sein du parti qu’ils ne savent plus très bien où ils en sont eux-mêmes.

1772416720.jpg
 

Lors des présidentielles, tu as été parmi les premiers à soutenir Ségolène Royal. Depuis, beaucoup de choses se sont passées: une campagne magnifique, une franche défaite, sans parler des fameuses bourdes, la plupart montées de toutes pièces par des médias aux ordres.

Quelles raisons aurions-nous aujourd’hui de changer de tête de file?

Lire la suite

Préambules aux contributions

Par Marc Vasseur

Vacances aidant, mon blog va aussi prendre ses quartiers d’été avec néanmoins quelques objectifs que le scribouillard s’assigne.

Tout d’abord, je compte faire quelques papiers sur les contributions en les passant à plusieurs bancs d’essai. Si certains estiment que les contributions ne doivent pas contenir de propositions, je pense qu’au contraire c’est bien le temps de celles-ci car elles permettent, théoriquement, d’amoindrir les distorsions liées aux stratégies de chacun en vue des motions.

Et quand j’entends propositions, je parle d’éléments tangibles et concrets, pas du verbiage qui veut tout dire et ne rien dire du style «Faut se mettre en réseau», «faut se mettre au travail» pour moi, de tels propos doivent se décliner concrètement sinon ils n’ont aucun sens si ce n’est de gloser sur le sexe des anges. Mes wcs sont tapissés de voeux pieux issus des différents congrès.

Lire la suite

30/06/2008

La gauche et la gauche de la gauche

Sur son «blog de la diversité», Patrick Lozès se pose la question de la gauche de la gauche et de son omniprésence dans les débats alors que le PS est invisible... pour lire son billet, cliquez ici

261772391.JPG

24/06/2008

Réaction épidermique d’un militant socialiste face aux vrais problèmes du vrai monde avec des gens dedans qui souffrent!

Par Christian, militant Socialiste
 
Ce soir je suis triste,  ce soir je suis déçu. J’ai beau chercher, écouter, rien, pas la moindre réaction, pas la moindre déclaration.
 
Les évènements tragiques qui se jouent en ce moment ont un impact qui a surement échappé à notre direction, bien trop occupée à son avenir, à on ne sait quoi d’ailleurs!
 
Monsieur Hortefeux peut tranquillement faire étalage de son bilan, personne «en haut» ne semble s’émouvoir, réagir.
 
S’émouvoir de cette misère qui ici est plus supportable pour quelques uns, ces quelques un pour qui c’est une question de survie, que de fuir son pays. Quitter sa patrie ne doit pas être chose facile, sa famille, ses attaches.
Pourtant ici pays des lumières, des grandes idées, des droits de l’homme, on arrête, on interpelle jusque dans les écoles, on embastille et on expulse !
Réagir contre, cette politique, car cela en est bien une, une honte et j’ai honte d’appartenir à un pays qui criminalise à ce point « l’étranger sans papier ».
 
Alors, loin des de l’idéologie, j’aurais aimé que les voix des grands hommes et femmes, qui se réclament de progrès se lèvent et indiquent une autre direction. S’exclament et affirment que lorsqu’ils seront au pouvoir ils feront autrement.
 
Point de voix, point de réaction, sinon la cacophonie habituelle.
Retour à la réalité, au PS on prépare le congrès, peut être aussi les vacances. On blogue, site internet et on inonde les adhérents de messages sans intérêt … 
 
Alors dormez bien, continuez comme ça !
 
Heureusement il reste quelques résistances, des individus courageux osent se dresser contre cette politique. Viennent en aide aux sans papier, parfois des familles, en leur proposant qui un logement, un travail, un soutien.
 
Tout cela ne fait que rompre un peu plus les maigres liens qui demeurent entre le « peuple » et ses élites.
 
Réveillez vous avant qu’il ne soit trop tard, trop tard pour proposer une alternance, trop tard peut être aussi pour la démocratie.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu