Avertir le modérateur

11/04/2008

Je ne sais pas

Par Philippe Gailhardis

La plus poignante, à mon goût, des chansons d’amour blessé, n’est pas la trop flamboyante et littéraire « Ne me quitte pas » mais bien la discrète, la pudique et certainement sincère «Je ne sais pas», du même Jacques Brel.

3d2de546bf447d3202a5f65fc60896da.jpgCe «Je ne sais pas», qui revient de façon lancinante, exprime trop bien le désarroi de l’homme qu’on vient de « larguer », qui n’ose même pas encore se demander ce qu’il a fait ou négligé de faire, et se raccroche désespérément aux plus infimes détails matériels de la séparation. Tout lui paraît soudain compliqué, incompréhensible. «Je ne sais pas» aurait pu être l’hymne du parti socialiste après le tsunami du 21 avril. Six ans après, le PS ne sait toujours pas. Et l’on a beau jeu de lui jeter la pierre, de lui reprocher de ne pas avoir su analyser les causes de sa défaite. Ce n’est pas faute, pourtant, d’être rentré en lui-même, jusqu’au nombrilisme.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu