Avertir le modérateur

01/07/2008

Lettre à un élu anonyme et hésitant

Par Philippe Gailhardis (Gulliver)

Comme tout groupe humain structuré, le parti socialiste a ses rites : réunions de section, universités d'été dans sa ville sainte de la Rochelle et congrès. Un congrès c'est très compliqué. Aussi compliqué sans doute qu'un concile. Il faut rédiger des textes, appelés motions, qui peuvent être généraux ou thématiques, et qui doivent être signés par un maximum de "gradés" (grands élus, secrétaires fédéraux...) afin de se présenter en force au congrès, où les contributions vont se regrouper en motions, et les contributeurs en courants. Ce mercredi, un conseil national du PS va entériner les motions en lice. Pour les militants engagés sur un texte, c'est le temps des appels à signature, du "phoning" façon Obama. Sauf qu'eux ne sont pas payés pour le faire. Ambiance... 

Bonjour Monsieur le député,

Nous sommes en pleine course aux signatures et la plupart des élus comme des simples militants sont encore dans l’expectative. Certains par simple opportunisme, pour voler au secours de la victoire le moment venu, les autres, plus nombreux, parce qu’il y a un tel cafouillage au sein du parti qu’ils ne savent plus très bien où ils en sont eux-mêmes.

1772416720.jpg
 

Lors des présidentielles, tu as été parmi les premiers à soutenir Ségolène Royal. Depuis, beaucoup de choses se sont passées: une campagne magnifique, une franche défaite, sans parler des fameuses bourdes, la plupart montées de toutes pièces par des médias aux ordres.

Quelles raisons aurions-nous aujourd’hui de changer de tête de file?

Lire la suite

12/06/2008

Qu’est ce qui nous sépare?

Par Marc Vasseur 

Alors que je m’apprêtais à écrire un nouvel article consacré au théâtre d’ombres que nous offre notre premier secrétaire, François Hollande cette interrogation m’est venue presque naturellement. Car au fond, à lire les premières ébauches de texte dans la perspective de ce congrès, je m’aperçois que beaucoup de nos dirigeants vivent dans une sorte de nostalgie de l’ère Jospin.

593559064.jpg

Ahhhh quelle formidable époque que ces années 97-2002 Le temps du socialisme triomphant, de la bonne gestion aux bons résultats économiques pour un peu, ils rêveraient d’inventer la machine à remonter le temps. Après réflexion, j’en viens à me demander si ce gouffre qui peut me séparer d’eux, ce n’est pas au final ce fameux fossé générationnel.

Lire la suite

08/04/2008

Décevoir serait irrémédiable!

Par Jean-Claude Benard

La très belle victoire accordée par les Français aux candidats de la gauche aux élections municipales montre que ceux-ci ont accepté de «passer l’éponge» sur la désastreuse pré-campagne présidentielle de 2007.

0354fb653143118c44ffec6edf1fa84a.jpg

Victoire socialiste aux municipales (ici à Lille) SIPA


Cette victoire qui n’était pas acquise (compte tenu des enjeux locaux liés à cette élection) est un message fort des Français auquel le Parti Socialiste ne peut répondre par des combats fratricides ou des luttes de couloirs. Les Français n’ont que faire des subtiles nuances entre les différents courants et des accords de circonstance.

Le prochain congrès doit à mon sens être porteur d’une détermination commune. Dans le cas contraire, il sera destructeur à jamais.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu