Avertir le modérateur

15/11/2008

Dites bonjour à Ségolène

Par Emile Josselin (20minutes.fr)

1angeausourire-640x427.jpg

L'ange au sourire de la cathédrale de Reims

C'est en tout cas ce qu'une amusante carte postale distribuée généreusement en salle de presse laisse à croire.

Lire la suite

Street fighters à Reims, où l'histoire d'une arrivée à haut risque

Par Emile Josselin (20minutes.fr)

street-fighter-4.jpg

Vendredi, Ségolène Royal a voulu soigner son entrée, en arrivant un peu en retard, au milieu de l'après-midi. Bilan, une énorme bousculade, avec un élu qui finit par assurer lui aussi le service public du plaquage.
Mise à jour de 13h07: Rue89a filmé tout ça, on vous met la vidéo.

Lire la suite

03/10/2008

Prendre de l'avance.

Par Valerio Motta

Hier soir, j'ai été écouter ce qui se disait en réunion de section dans un débat de présentation des motions. J'ai eu parfois l'impression de voir des camarades faire les débats des congrès d'hier ou qu'ils se battaient pour préparer avant-hier.

Les questions qui nous sont posées par l'avenir ne sont pas celles du réformisme ou pas. C'est un débat d'avant-hier, déjà réglé par l'histoire. Les postures anti-libérales adoptées par les trois motions issues de la directions sortantes pourraient être réjouissantes. Elles ne le sont pas, et ils serait presque vain de rentrer dans une argumentation sur le thème "on l'avait dit que ça allait arriver".

Pourquoi ? Parce que si les trois motions issues de la direction sortante dénoncent le libéralisme et réclament de la régulation, elles s'arrêtent au milieu du gué. Dénonciation, mais pas de solution. Diagnostic sans traitement. Autant entamer une danse des mots devant le Veau d'Or. Sans tarif extérieur commun, sans reprise en main du politique sur la Banque Centrale européenne, rien ne pourra freiner les crises à venir et construire une mondialisation plus respectueuse des hommes, des femmes et de notre planète.

En 2012 nous ne devrons pas répondre qu'aux crises d'aujourd'hui, mais aux prochaines qui se poseront. En 2012 il ne s'agira pas de savoir qui avait raison ou tort à Dijon ou au Mans mais à préparer la France des années 2020. Et les outils traditionnels de la social démocratie, nos marges de manoeuvre auront été largement rabotées ou mises en pièces par 17 années sous des présidences de droite. Etat providence affaibli, situation budgétaire catastrophique, services publics éventrés. Voilà pourquoi la question des outils que nous voulons mettre au service de nos dénonciations est si importante. Voilà pourquoi j'ai signé la motion qui propose de se projeter vers l'avenir, de construire un rapport décomplexé à nos outils et à notre politique face à une droite qui perd la tête et qui en vient à nationaliser.

Pour moi, ce sera un monde d'avance, avec Benoît Hamon.

02/09/2008

Géopolitique du restaurant, épisode 4: la grandeur du pardon

Par Emile Josselin (20minutes.fr)

article_am.jpg

Photo Sipa

Où l'on apprend que samedi 30 septembre à midi, pour le déjeuner, un des participants présents sur cette photo aurait été «instrumentalisé»... et donc pardonné.

Lire la suite

01/09/2008

La Rochelle: le mot du Dirloo

Par Les chevaliers de la nappe ronde

article_photo_1213809374294-1-0.jpg
Photo AFP.

Il est à déplorer le peu d’assiduité et de présence en cours  des étudiants, plus préoccupés à s’embrasser dans les coins ou à traîner au café à la préparation d’épreuves de bizutage que de travailler leur examen final.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu