Avertir le modérateur

15/09/2008

Le congrès de la dernière chance?

Par Philippe Gailhardis

La nouvelle est passée presque inaperçue: ce week-end, dans des élections partielles, l’UMP a fait carton plein. Deux sur trois des sièges remportés ont été pris à la gauche. L’UMP peut pavoiser: les Français, semble-t-il, adorent la politique de Sarkozy. Moins de libertés, moins de droits sociaux, moins de pouvoir d’achat, sauf pour les très riches: c’est le tiercé gagnant du gouvernement.

blancsmanteaux5.JPG
Photo: Philippe Gailhardis: «Les socialistes, ça se dispute parfois, mais cela n'empêche pas l'amour...»

Une telle incongruité électorale ne peut s’expliquer que d’une façon: la gauche a perdu toute crédibilité comme alternative à une droite boulimique, unanimiste, qui, dans sa rage d’occuper tous les postes, se veut être (avec Devedjian) sa propre opposition. Une omnidroite s’affichant à la fois proche des catholiques intégristes et du «jouir sans entraves» de la jet set, des traqueurs de basanés et des enfants méritants de l’immigration, des héritiers qui se partagent les contrats publics et des âpres au gain qui bossent dur pour s’en sortir. Explication que corrobore un sondage tombé cet été: on y voyait un Sarkozy impopulaire, des Français mécontents de sa politique et… prêts à revoter pour lui s’il fallait se rendre aux urnes demain.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu