Avertir le modérateur

15/07/2008

Pour nous, le changement est possible!

Par Audrey Ait Kheddache (62), Flavien Chailleux (75), Alexandre Cousin (62), Antoine Galewski (62), Xavier Henry (75), Julien Kien (95), Maxime Lonlas (17), Alexandrine Nancy (91), Matthieu Salesse (81), Bertrand Vasnier (75), Matthieu Vittu (62)
 
Jeunes et socialistes, nous ne nous résignons pas. Le changement est nécessaire et possible. C'est pour cela que nous avons fait le choix de nous engager, autour d'Emmanuel Maurel, Anne Ferreira, Paul Quilès, Marie-Noëlle Lienemann et Jean Mallot pour la contribution «Changer!».

Qu'est ce qui a bien pu motiver toute une génération à combattre le FN en 2002, le CPE en 2004, la loi Pécresse en 2007…..si ce n'est le désir de changer!

Malgré nos mises en garde répétées, la droite piétine aujourd'hui la jeunesse. Génération précaire, génération qu'on fout en l'air. Stages faiblement rémunérés à répétition, liste d'attente dantesque pour des chambres de 9m2, petits boulots pour survivre, bourses au compte goutte pour éviter de sombrer. La jeunesse attend une politique éducative offensive, une offre salariale alléchante, on lui répond appauvrissement universitaire et contrats précaires. Une immense tache est à relever pour les socialistes : remettre l'éducation et la formation au cœur de toutes nos préoccupations.

C'est parce que nous sommes socialistes que nous n'acceptons pas cette situation.

1047141184.jpg
La responsabilité de notre parti est immense. Trop souvent en proie à un social défaitisme dévastateur, il a renoncé à mener la bataille culturelle. Et lorsqu'on renonce, on perd à coup sûr ! Un grand nombre de jeunes sont engagés dans les mouvements associatifs et syndicaux, délaissant le combat politique. Le PS ne parvient pas à capter ce profond désir de changement qu'exprime la jeunesse de ce pays. C'est pourquoi il doit profondément se rénover : être un parti plus ouvert, pluriel. Nous devons engager un grand processus de rassemblement de toute la gauche, qu'il s'agisse des partis politiques ou des acteurs du mouvement social. Un tel défi a besoin d'un moteur, que pourrait être le Parti Socialiste. Une telle bataille, nous souhaitons la mener.

Lire la suite

03/07/2008

Vers une nuit du 4 août?

Par Philippe Gailhardis (Gulliver)

En regardant Ushuaia Nature hier soir sur TF1, je me disais que ces Zoe, Indiens d’Amazonie qui ne savent pas ce qu’est l’argent, la possession, le pêché, la convoitise, les prêtres, qui vivent en harmonie avec la nature et n’ont pas la moindre idée de ce qu’est un chef, ces Zoé représentent l’âge d’or dont nous rêvons tous (sauf les missionnaires, les capitalistes et les chefs), notre idéal socialiste.

Et je me disais que la révolution néolithique, qui a apporté tous les fléaux que je viens de citer, en même temps que l’agriculture et les villes, n’est peut-être qu’une monstrueuse erreur d’aiguillage de la civilisation humaine. Elle est notre pêché originel, le prix à payer pour pouvoir mordre dans le fruit de la connaissance scientifique. Mais ce fruit est tellement délicieux! C’est si excitant de lire dans Sciences&Vie des entrefilets de ce genre: «On a découvert entre deux amas de galaxies un pont de gaz à plusieurs millions de degrés. D’une longueur de 4 millions d’années lumière, il pourrait expliquer en partie le mystère de la matière noire».

Les Zoés ignorent la poésie de la science…

Tout en me disant cela, je songeais à quel point notre parti socialiste, dans son fonctionnement intime et quotidien, est éloigné de cet idéal socialiste. Je n’ai jamais aimé le concept drayiste d’éléphant, bien trop binaire. Il n’y a pas d’un côté des pachydermes et de l’autre quoi? Des gazelles?

Lire la suite

18/06/2008

François Hollande à 100% Foot...

Par Marc Vasseur

Si vous vous posiez encore la question du «à quoi sert un premier secrétaire du PS»... et bien vous avez pu avoir la réponse hier soir après le naufrage de l'équipe de France... à commenter un match de foot... Oui, hier il était l'invité surprise de l'émission de M6 100% foot.

Génial non ?

53117699.jpg



Sinon, hier c'était une journée de mobilisation sur les retraites et contre le démantèlement des 35h... en somme rien à faire d’autre que de donner son avis d’expert en football…

Pour tout vous dire... j'ai un peu honte ce matin... mon coté vieux con et has been... je pense.

Enfin... en même temps le parallèle, PS /Equipe de France, ne me semble pas si décalé... on assiste à un naufrage vieux de 10 ans pour les deux... Tout deux ont privilégié la défense sur le reste et n'ont pas produit de jeu, se contentant d'attendre que l'adversaire fasse une faute.

C'est pas gagné...

Edit : et c'est bien plus grave.... hallucinant... enfin non... on s'habitue ou on se lasse...


17/06/2008

Inventer le socialisme du XXIème siècle

Par Philippe Gailhardis

Bonjour. Je vous écris ce billet depuis Sirius. Il n’est pas mauvais, de temps en temps, d’essayer de prendre de la hauteur. Surtout en période de congrès socialiste…

1781853442.jpg Comme chacun sait, les siècles commencent avec 15 ans de retard sur le calendrier (1715, 1815, 1914…). Le XXIème siècle est donc pour demain, quand la crise écologique, économique et idéologique (avec les intégrismes) atteindra son point d’orgue.
Il n’y a pas de tâche plus urgente que d’inventer le socialisme de ce siècle-là.
Et l’on ne peut l’inventer sans penser l’économie du XXIème.

Qui a fait pareil effort de prospective depuis Marx (Photo AFP: La statue monumentale de Karl Marx à Chemnitz)? Il faudra bien pourtant que nos têtes pensantes s’y attellent…

Lire la suite

29/05/2008

François Hollande et le Hollandisme...

Par Marc Vasseur
Voilà le Hollandisme a pris corps ce jeudi 29 mai 2008 dans une tribune du Monde. «Dix questions pour un congrès» qu’il appelle ça ben tiens ça me rappelle une démarche initié par quelques uns et qui a reçu plusieurs milliers de signatures sans que François Hollande bouge d’un iota.

1300314990.jpg



Et là, révélation! On ne peut que s’en féliciter et donc de lire attentivement notre premier secrétaire sur le départ.

Avant ses fameuses questions, le propos liminaire m’a interpellé deux fois en forme d’autocritique « Mais je suis lucide sur ses fragilités : individualisme des comportements au sommet, étroitesse sociologique de sa base, vulnérabilité de son assise électorale. » et ce passage admirable aussi « Elle doit mener une offensive idéologique. » Grand progrès de se rendre compte de sa propre faillite après 10 ans à la tête du parti. Vous me direz, il n’était pas tout seul c’est certain, je ne veux pas citer de noms, mais si ça vous intéresse, la liste de la direction peut vous aider.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu