Avertir le modérateur

24/11/2008

Le pire scénario

Par Philippe Gailhardis

42 voix d'avance pour le Tout Sauf Ségolène! Autrement dit, compte tenu des impondérables, égalité parfaite entre les "pro" et les "anti".

C'est le pire scénario.

Revoter peut-il changer quelque chose à cette situation? Sûrement pas, si les militants restent campés sur leurs positions. Si, à l'issue d'un second vote, Ségolène l'emportait à son tour de quelques dizaines de voix, le camp adverse n'admettrait pas plus le résultat.

Comment sortir de l'impasse? Comment échapper à l'éclatement du parti?

Proposer un premier secrétariat tournant (un an chacune, à tour de rôle)?

Se mettre d'accord sur un premier secrétaire de compromis?

En réflechissant mieux, on peut se dire que ces deux moitiés du parti ne sont pas égales. D'un côté une équipe cohérente, de l'autre un front du refus!

Attendre sereinement que la coalition hétéroclite qui a porté Martine Aubry à l'avant éclate serait sans doute la solution la plus imparable pour les "ségolistes". Mais que de dégâts d'ici là! Que de rancoeurs!

Et si cet incroyable scenario catastrophe provoquait enfin un salutaire sursaut?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu